Le château aux 100 Fenêtres

Nous ne montrerons pas la façade immense du château aux 100 fenêtres, même si vous mourez d’envie d’aller les compter vous-même….

C’est dommage, mais il est trop facilement reconnaissable et il faut le préserver. Malgré son état de délabrement et quelques éléments manquants (cheminée, poêle à moitié démontés, boiseries manquantes), le château aux 100 fenêtres n’est pas vandalisé, il est juste laissé à l’abandon.

Nous ne voulons pas contribuer à sa perte en tentant de lui rendre hommage.

Après la grille en fer forgé majestueuse, s’étend ce qui a du être la cour d’honneur. Aujourd’hui, deux allées encadrées de tilleuls enserrent une pelouse qui fut, jadis, tondue.

Celle de gauche borde d’anciennes écuries avec de jolis boxes à chevaux, celle de droite longe des étables et autres communs. Devant la façade principale, orientée plein nord, s’étend une haie de buis échevelés.

Ce chateau du XVIIème siècle a été abandonné plusieurs fois. En 1995 une famille le rachète, effectue des travaux et parvient à le rouvrir au public. Elle y habite même pendant 5 ans.

Elle doit finalement se résoudre à le revendre, car les visites guidées et les activités organisées ne suffisent plus à rembourser les emprunts.

Le nouveau propriétaire fait quelques travaux puis se lasse, le château est à nouveau laissé à l’abandon.

Les 100 fenêtres sont éventrées, béantes ou colmatées approximativement. Les plafonds commencent à tomber.

L’intérieur est vide, hormis un magnifique meuble-desserte dans ce qui a du être une salle à manger.

Au sous-sol une magnifique cuisinière à bois trône dans la lumière qui filtre

Étiquettes :

Pas de commentaire

Répondre