Le château Gruyère

La façade du Château Gruyère

Érigé en 1874, cette jolie pâtisserie aurait été rachetée par un couple dans les années 70. Le mari serait mort assez rapidement laissant Madame seule à la tête de ce merveilleux cauchemar. On n’en sait pas plus hélas, alors on va vous raconter comment on a pu en faire le tour.

Coordonnées entrées dans le GPS, nous fonçons vers notre but, le château Gruyère.

On a un petit préjugé défavorable en raison de son emplacement situé en pleine ville. On a pas été déçus, non seulement il est érigé sur une place publique, mais en plus il y a un rince-dalle municipal sur la dite place.

C’est très, très mal parti. En pareil cas, on est discrets, on ne sort pas tout le barda, juste mon appareil photo, un bridge Panasonic, il est souple, facile, comme moi. Pas besoin de 50 objectifs.

On sort le chien, il est gentil, il remue la queue, ça fait anodin.

On ne voit vraiment pas comment on va faire et pourtant il nous fait tellement de l’œil!

On fait le tour de la place avec le chien, il fait un cagnard épouvantable, on prend des photos de la façade en bons touristes.

Le château jouxte une école, dont le portail s’ouvre. Un couple à l’air avenant en sort. On se tâte, mais c’est le seul moyen. J’envoie Thierry et son air poli à la rencontre de la dame. Elle accepte de nous laisser pénétrer dans le parc si on promet de ne pas rentrer car c’est très dangereux à l’intérieur.

On remercie chaleureusement, on opine du chef et on se dit qu’on verra bien par nous mêmes (on est pas très casse-cous).

Même si nous avions souhaité prendre des risques, il est impossible de rentrer dedans. Il a comme implosé. tout l’intérieur s’est effondré, les étages les uns sur les autres….

Si vous voulez voir un peu de l’intérieur avant qu’il ne se soit effondré vous pouvez aller sur le chouette site d’Olivier Cretin.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *