Palazzo 112

Non, ce n’est pas le 112ème château que nous visitons mais le 37ème. D’extérieur plutôt austère, il est typique des domaines agricoles de la plaine du Pô.

Une grande cour carrée, flanquée de chaque côté par un corps de bâtiments, la bâtisse principale, tout aussi austère, fait face à la grille d’entrée.

Il ne fait pas très envie comme ça. Heureusement que nous savons qu’une merveille nous attends à l’intérieur…

Depuis Trezzo sull’Adda où nous avons posé nos valises, cap au sud en cette belle journée d’été. On essaye de calculer notre temps pour arriver vers midi. En France c’est bien l’heure du déjeuner, les gens déjeunent, ils ne s’occupent pas de nous. En Italie c’est moins bien, il fait chaud, très chaud déjà malgré le ciel un peu voilé.

Le Palazzo 112 est au croisement d’une route passante et d’un chemin rural. Nous empruntons le chemin rural qui passe devant les grilles de l’entrée principale.

Garée devant il y a une voiture d’allemands. Tant pis on se gare devant eux, ils ont l’air de repartir. On se dit gentiment bonjour et ils nous indiquent comment entrer à l’intérieur. On va gagner du temps!

Et voilà, au milieu de cette bâtisse toute vide, mais intacte (nous constatons une fois qu’en Italie, les endroits abandonnés ne sont que très peu tagués ou dégradés), une pièce magnifiquement décorée;

Au sol il y a du terrazzo… La lumière qui filtre au travers des carreaux de couleurs de la porte éclaire faiblement de magnifiques trompe l’œil

Mai ce n’est pas la seule surprise, au premier étage nous trouvons un magnifique plafond

Et pour finir, une chapelle, installée dans une toute petite pièce sous un porche, presqu’invisible et à coté de laquelle nous avons failli passer

Voilà pour cette merveille italienne, l’inoubliable Palazzo 112!


Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *